jeudi 9 juillet 2015

Machine de cirque: l'humanité avant tout

Les attentes se révélaient énormes pour ce premier spectacle éponyme de Machine de cirque et elles n’ont pas été déçues. Scénographie inusitée sans être envahissante, performances exceptionnelles de quatre artistes circassiens aux personnalités fortes (Yohann Trépanier, Raphaël Dubé, Ugo Dario et Maxim Laurin), intégration particulièrement réussie du multiinstrumentiste Frédéric Lebrasseur, dramaturgie cohérente qui incorpore aussi des moments de pure poésie : tout fonctionne parfaitement ici, a été réfléchi, peaufiné, rodé au quart de tour, nous mène irrévocablement vers l’apex.

Pour lire le reste de ma critique, passez chez Jeu...

2 commentaires:

sylvieisabelle.com a dit…

Je les ai vus à Québec et je les ai ADORÉ!!!

Lucie a dit…

Peu de critiques malheureusement en avaient alors parlé... mais cela a permis de garder le punch pour MCC. J'admets par contre que j'avais une "espionne" qui avait fait le voyage Montréal-Québec pour les voir et m'avait déjà confirmé que le spectacle valait la peine! ;)